Les problèmes d'audition, des atteintes sournoises

Posté le 20/12/2017| Par RAAU CENTER| Dans Santé
Les problèmes d'audition, des atteintes sournoises

En France, on estime que 5 millions de personnes ont des problèmes d’audition, mais seule une partie d’entre eux en ont conscience. Et vous ?
 
UNE USURE NATURELLE
 
Le système auditif s’use naturellement avec le temps et les conséquences ne sont pas anodines. La perte des capacités auditives peut en effet impacter la vie sociale, physique et psychique, allant jusqu’à dégrader l’état général de santé. C’est toute une vie qui peut être gâchée, chez les enfants comme chez les adultes.
En cas de déficience auditive, certains signes peuvent alerter l’entourage ou la personne elle-même. Il s’agit de signes d’appel, qui sont différents selon les âges et les types de surdité́.
 
LES SIGNES A SURVEILLER
 
Chez l'enfant jeune, en cas de surdité modérée, les signes sont des troubles de la voix et du comportement, un retard d’apprentissage du langage ou de développement de la parole, des réactions inconstantes aux bruits et à la voix. Si l’enfant souffre d’otites et de rhinos à répétition, les risques sont accrus. Chez l'enfant plus grand ou chez l’adolescent, des difficultés scolaires, des troubles de la voix et de la parole peuvent aussi être révélateurs.
Chez l'adulte, les signes sont différents. Ainsi des changements dans les comportements et dans les relations, familiale ou professionnelle, doivent être considérés, surtout s’ils s’accompagnent de demandes de répétition, de modification de la voix et de l’articulation de la parole. Chez les seniors, les signes sont les mêmes que chez l'adulte, avec en plus du repli sur soi et de l’indifférence à son environnement.
 
PENSEZ AU DEPISTAGE
 
Si vous avez un doute sur votre audition ou celle d’un de vos proches, il est possible de vous rendre chez un spécialiste de l’audition. Ces professionnels spécialisés dans la fourniture de matériels auditifs peuvent effectuer des dépistages de problèmes d’audition. Si un problème d’audition est détecté, ils vous adresseront alors à un ORL qui établi un diagnostic précis permettant ensuite de déterminer les actions à mettre en œuvre, avec ou sans appareillage.
 
DES DEFICIENCES DE DIFFERENTS DEGRES
 
Les pertes auditives peuvent être de différents degrés. On parle de DA légères lorsque la perte est de 20 à 40 dB. Les sons faibles ne sont plus entendus, le handicap est minime.Les DA moyennes correspondent à une perte comprise entre 40 et 70 dB. A ce stade, le handicap est réel car de nombreux sons de l’environnement sont difficilement perçus et la compréhension de la parole est souvent difficile surtout en milieu bruyant.  Enfin, en cas de DA sévères, la perte auditive est comprise entre 70 et 90 dB, le handicap est si important que le port d’une aide auditive est obligatoire pour améliorer la communication.
Au delà de ces niveaux de perte, on est dans une déficience très importante qui ne peut pas toujours être améliorée par des aides auditives.