Les traitements médicaux, à suivre à la lettre

Posté le 04/01/2017| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Les traitements médicaux, à suivre à la lettre

Lorsque les médecins nous font une ordonnance, c'est souvent d'une oreille distraite que nous écoutons les recommandations qui accompagnent la prise de chacun des médicaments prescrits. Pourtant, bien suivre une ordonnance consiste à respecter les prescriptions de son praticien à la lettre : prendre le bon médicament, à la bonne dose, au bon moment, de la bonne façon et durant la bonne durée.
 
L’heure
Votre médecin vous a prescrit l'heure à laquelle prendre votre traitement, c'est qu'il a de bonnes raisons et celles-ci peuvent être multiples. Votre affection atteint des pics d'aggravation à certaines heures, votre médicament est plus efficace ou a moins d’effets secondaires à certains moments de la journée. Il est agressif pour le système digestif et doit donc être pris au milieu des repas. À contrario, l'efficacité de certaines molécules peut être réduite si elles sont ingérées simultanément avec d'autres aliments. Etc.
 
La dose
Les médicaments et leurs actions sont le résultat de recherches très poussées qui, si elles ne sont pas toujours parfaites, sont le fruit d'un travail de spécialistes bien plus avertis que nous.
Les doses à prendre, quelques fois prescrites au millilitre prêt, sont recommandées en fonction de ces recherches et elles ne doivent donc être ni diminuées ni augmentées.
 
Ni trop court ni trop long
De même, respecter la durée d'un traitement est très important, qu’il concerne un antibiotique ou tout autre type de médicament. Pour exemple, une inflammation peut persister même après disparition de la douleur, poursuivre le traitement permet alors de totalement l'éliminer. À l'inverse prolonger au-delà de sa prescription la prise d'un somnifère n'aura pour effet que de développer une accoutumance à celui-ci et diminuera donc son efficacité. 
Pour toutes ces raisons, il est très important de se conformer strictement à l'ordonnance du taote.
 
Pilulier et alarme : les bons outils
Qui d'entre nous ne s'est jamais demandé s'il a bien pris son médicament ? Quelques petites astuces peuvent nous permettre d'éviter des oublis ou des prises en doublon.
Pour les traitements prescrits pour des pathologies graves comme l'hypertension, l'insuffisance cardiaque, etc., avoir recours à un pilulier, disponible en pharmacie, est très efficace. Vous pourrez y répartir tous les médicaments que vous avez à prendre quotidiennement tout au long de la semaine. Parallèlement, rythmer la prise en l'effectuant toujours au même moment de la journée permet de mettre en place des automatismes.
Une dernière astuce, moderne et efficace, consiste à utiliser votre vini comme "pense-bête", en programmant sa fonction réveil…