​Les probiotiques : petits, mais actifs.

Posté le 08/03/2017| Par RAAUCENTER| Dans Santé
​Les probiotiques : petits, mais actifs.

Lactobacillus rhamnosus, Saccharomyces boulardii, Bifidobacterium bifidus, etc., les probiotiques sont de bactéries et des levures bénéfiques pour notre organisme, et même indispensables. Vivant dans notre intestin, elles contiennent le développement des bactéries nocives, elles nous aident à digérer les fibres, elles stimulent notre système immunitaire, elles préviennent les problèmes de diarrhée, elles nous aident à digérer le lactose, etc.
Autrement dit, ce sont de petits soldats étrangers qui nous aident à entretenir et défendre nos lignes…
 
YAOURTS ET GELULES
 
Le stock de probiotiques de notre organisme ne se renouvelle pas spontanément. Il est donc nécessaire de consommer régulièrement des produits en contenant pour les maintenir à niveau et ainsi conserver leurs effets.
Notre principale source de probiotiques est le yaourt. En France, la dénomination yaourt ou yoghourt est réservée aux laits dont la fermentation est obtenue par l’ensemencement simultané avec les bactéries lactiques Lactobacillus bulgaricus et Streptoccus thermophilus. Celles-ci doivent se retrouver vivantes dans le produit fini à raison d'au moins 10 millions de bactéries par gramme. Les fromages blancs et les petits suisses n’en font pas partie. Certains plats à base de légumes fermentés comme les haricots, la levure de bière utilisée pour la réalisation de pâtes à pain ou à pizza en contiennent également.
 
UN ESTOMAC DESTRUCTEUR
 
Une chose à savoir : l’acidité de l’estomac détruit 90% des probiotiques ingérés avant qu’ils n’atteignent l’intestin. Voilà pourquoi des probiotiques sont vendus en gélules en pharmacie. Solubles uniquement dans l’intestin, ces gellules permettent aux levures qu’elles contiennent d’atteindre ce dernier sans être détruites par les acides de l’estomac.
 
CONTRE LES SYMPTOMES DU SII
 
Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est source de malaises, de maux de ventre, des ballonnements, des diarrhées ou de constipation. Des résultats ont montré que le recours aux probiotiques amène une amélioration globale de l’état des personnes qui souffrent de ce syndrome en réduisant les symptômes.
 
CONTRE LES INFECTIONS
 
Il a aussi été prouvé que le risque de diarrhée du voyageur ou due à une prise d’antibiotiques pouvait être réduit en prenant des probiotiques. Ils atténueraient également le risque de contracter une infection gastro-intestinale nosocomiale.