Le travail c'est la santé

Posté le 02/05/2018| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Le travail c'est la santé

Les statistiques le révèlent, les gens sans travail, que ce soit un choix ou une situation subie, sont en moins bonne santé que les personnes ayant une activité professionnelle. Ceci est dû aux conséquences liées à l’absence de travail, difficultés financières pour les uns, problèmes identitaires pour les autres, et qui se répercutent sur le moral et donc la santé.
 
LE TRAVAIL : UNE NECESSITE MATERIELLE ET SOCIALE
 
Au-delà de l’aspect matériel des choses, avoir une activité professionnelle permet en effet de se sociabiliser, de se sentir utile, de développer ses compétences, etc. Autant de bénéfices moraux apportés par le travail. Les liens entre le moral et la santé n’étant par ailleurs plus à prouver, les gens heureux et bien dans leur vie sont en meilleure santé que les autres, nul doute que le travail participe de nos jours encore à la bonne santé de tout un chacun.
A notre époque où l’accession à la retraite semble s’éloigner de plus en plus vers des âges avancés, le travail apparaît donc comme un paramètre essentiel à notre bien être physique et moral.
 
OUI, MAIS…
 
Si un travail épanouissant est synonyme de bien être et a donc une influence positive sur notre santé, il peut dans certains cas provoquer tout à fait l’effet inverse.
Charge de travail trop importante, pression excessive, relations hiérarchiques nocives, environnement de travail malsain sont des paramètres qui peuvent affecter le moral des travailleurs et avec le temps, par conséquence, leur santé.
Le burn out a d’ailleurs été récemment intégrée à la liste des pathologies reconnues par l’organisation mondiale de la santé.
 
L’IMPORTANT : L’IDENTITE ET LA SOCIABILISATION
 
Le travail participe grandement à,affirmer son identité et à s’intégrer socialement. Deux choses nécessaires à notre époque pour se sentir exister et être bien dans sa tête et dans son corps. Cependant, même à l’heure actuelle, avoir un travail n’est pas le seul chemin pour atteindre le bien être. C’est à chacun de trouver sa route en développant ses loisirs, ses plaisirs, ses engagements, etc.