Le massage et ses multiples vertus

Posté le 16/08/2017| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Le massage et ses multiples vertus

Sur le plan physique, le massage détend et renforce les muscles, assouplit les articulations, stimule la circulation veineuse et lymphatique, augmente l'oxygénation du sang et des tissus, favorise l'élimination des toxines, ralentit le rythme cardiaque, assouplit la peau et rend le corps plus souple.
Sur le plan physiologique, le massage submerge le cerveau de friandises que sont les ondes alpha (celles de la détente cérébrale) et d'endorphines (anxiolytiques, anti-douleur et anti-stress). Sur le plan mental, le massage soulage le stress et l'angoisse, libère les énergies négatives, apaise les traits du visage, en plus de permettre de vivre un moment personnel de détente.
 
EFFLEURAGE, FRICTION, PETRISSAGE…
 
Tout massage repose sur la pratique de mouvements.
L'effleurage permet au masseur de prendre contact, de réchauffer l'épiderme, de décontracter et de soulager la douleur. La friction consiste à frotter les différentes strates de tissus entre elles. Elle est surtout utilisée par les kinés pour soulager les tendinites ou les entorses. Le pétrissage s'attaque à la masse musculaire avec de nombreuses torsions, plus ou moins profondes accélérant la circulation. La pression permet de travailler les tissus en profondeur. Les percussions (martèlements, pincements) interviennent sur la masse musculaire, améliorent la circulation et stimulent.
 
DU BIEN ETRE POUR CHACUN
 
Un unique massage peut être bénéfique, mais renouvelés régulièrement ils auront pour effet de renforcer et de tonifier l'ensemble de l'organisme et de contribuer au maintien du bien-être.
Les contre-indications sont rares, elles peuvent concerner les personnes atteintes de maladies cardiovasculaires, d'inflammations (comme l'arthrite), de douleurs vives ou de cancer. En revanche, il n'y a aucune contre-indication pour les personnes âgées, même s'il est recommandé d'en parler à un généraliste au préalable.
 
DECOUVERTE
 
Le massage ayurvédique est indien. Son objectif est de rétablir l'équilibre des flux qui parcourent l'organisme, pour prévenir toute maladie mais aussi pour soigner. Étirements, frictions, tapotements et pétrissages des tissus sont au programme.
Le massage chinois repose sur la régulation des énergies qui parcourent le corps selon des axes, les méridiens. Ce massage présente un intérêt préventif, mais il a surtout une visée thérapeutique contre quantité de troubles fonctionnels (insomnie, anxiété, bronchites, bourdonnements, démangeaisons, migraines, problèmes de digestion, bouffées de chaleur…).
Le massage shiatsu est la version japonaise du massage chinois. Le masseur presse du bout des doigts des points d'acupuncture. Longtemps préconisé en prévention, il serait aussi efficace contre les problèmes de sommeil, la constipation, le stress, la déprime, les bouffées de chaleurs.
Le massage thaïlandais traditionnel est une technique préventive destinée au bien-être en général et qui agit aussi spécifiquement sur les douleurs articulaires, les blocages et les tensions au niveau des muscles. Il fait appel, en plus de points de pression, à beaucoup d'étirements. Plus ou moins tonique, il n'est pas forcément agréable sur le moment.