Le Fluor, un sujet qui fait débat !

Posté le 13/07/2016| Par Raau Center | Dans Santé
Le Fluor, un sujet qui fait débat !

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les effets du fluor, une promenade sur internet vous permettra de constater que se faire une idée claire sur le sujet n’est pas chose aisée et que si l’on en ressort moins ignorant, certaines informations peuvent être contradictoires.

 
UN BENEFICE ACCEPTE
C’est dans les années 70 que le fluor a intégré les habitudes liées à l’hygiène bucco-dentaire, avec des dentifrices au fluor et ensuite de petits comprimés de supplémentation des apports en fluor. Objectif : faire profiter la population, et notamment les enfants, des effets bénéfiques du fluor sur la résistance de l’email dentaire aux carries.
Une connaissance basée sur un fait empirique : le moindre taux de carries constaté chez des populations consommant une eau naturellement riche en fluor (source Association Dentaire Française).
Mais, avec cette prise de conscience des effets bénéfiques de ce composé, un autre phénomène s’est produit. Celui-ci s’est en effet glissé dans nombre de produits (chewing-gums, eaux minérales, sels de tables, bains de bouche, etc.), exposant par la même les consommateurs que nous sommes aux dangers de la surconsommation de fluor.

 
UNE SURCONSOMMATION NEFASTE
Les effets néfastes du fluor quand celui-ci est surconsommé sont de plusieurs ordres. Concernant l’hygiène bucco-dentaire, il peut être responsable de colorations anormales de l’émail dentaire et de sa détérioration, entrainant dans ce cas l’effet inverse de celui recherché.
D’un point de vue plus général, son caractère cancérigène est évoqué, tout comme son effet « calmant » qui permettrait de plonger ses consommateurs dans un état de docilité favorable à la paix sociale. Il serait d’ailleurs présent dans un certain nombre de tranquillisants. Irritant, corrosif, stérilisant, etc. : pour les détracteurs de ce composé, sa surconsommation serait à l’origine d’une panoplie de maux susceptibles de faire fuir les plus courageux d’entre nous.
 

ASSOCIATION DENTAIRE FRANCAISE : UNE POSITION CLAIRE
Dans ce contexte, la position de l’Association Dentaire Française est quant à elle très claire : le recours au fluor dans les doses recommandées est bénéfique pour la santé dentaire. Tenant compte des risques potentiels d’un surdosage, son administration doit cependant être adaptée à chaque contexte et il faut respecter les indications des praticiens et des fabricants de dentifrices. Ces derniers sont en effet adaptés à chaque âge, en fonction de la capacité à recracher des enfants au moment du lavage des dents.
Enfin, pour ceux qui choisiraient de faire sans fluor, les pharmacies proposent aussi des dentifrices naturels sans adjonction de fluor.

 

Pour plus d'informations, demandez conseil à votre pharmacien.