La mémoire, l’utiliser pour ne pas l’user !

Posté le 21/09/2016| Par RAAUCENTER| Dans Santé
La mémoire, l’utiliser pour ne pas l’user !

Notre mémoire fonctionne comme un ordinateur complexe qui gère une masse d'informations. Les informations sont stockées dans deux registres différents : la mémoire à court terme, elle ne peut contenir qu'un nombre limité d'informations qui ne sont restituables que durant une minute, et la mémoire à long terme, qui a une capacité de stockage illimitée à condition de l’entretenir. 
 
INFORMATIQUE CONTRE MEMOIRE
 
Les outils informatiques contemporains stimulent de nombreuses fonctions du cerveau, mais pas toujours notre mémoire. En effet, en permettant de stocker facilement de nombreuses informations, ils ne sollicitent qu’à moindre échelle notre mémoire. Or, celle-ci a une spécificité : elle ne s’use que si on ne l’utilise pas… Voici donc quelques astuces qui vous permettront de préserver votre capacité de mémorisation, même en prenant de l’âge.
 

HYGIENE DE VIE

 
Pour conserver une bonne mémoire, l’idéal est déjà d’avoir une alimentation équilibrée, de préserver son sommeil et de se mettre dans de bonnes conditions de travail.
Sachant que le cerveau consomme 20% des aliments que nous mangeons, et 20% de l'oxygène que nous respirons, avoir une alimentation équilibrée permet de lui fournir un carburant de qualité.
Un sommeil de qualité permet au cerveau de consolider ses souvenirs.
Une bonne concentration favorise une bonne mémorisation. Lors de nos occupations quotidiennes, il est donc conseiller de limiter le stress, de ne pas faire trop de choses simultanément et d’éviter les interruptions intempestives de nos activités.
A savoir également : l’alcool n’est pas un ami de la mémoire.
 

ENTRAINEMENT

 
Avec l'âge, les zones du cerveau qui permettent la mémorisation sont naturellement moins bien irriguées et oxygénées si on ne les stimule pas.
Au quotidien, l’entrainement peut consister à retenir des listes de tâches à effectuer ou de courses, des numéros de téléphone que nous composons souvent, etc.
Un bon exercice consiste aussi à se rappeler les événements de la journée, les observations visuelles, les lectures, les films visionnés en choisissant un moment serein du quotidien, par exemple lors des trajets en voiture.
En mobilisant notre cerveau à travers des activités sociales et intellectuelles, des loisirs riches et variés, nous créons de nouvelles connexions neuronales durant toute votre vie. Lire, faire des mots croisés, jouer aux cartes, participer à des activités associatives, apprendre une langue étrangère, chercher à reconnaître les oiseaux, les plantes, etc. sont des activités bénéfiques pour le cerveau et la mémoire.