La gale, elle peut toucher tout le monde

Posté le 14/03/2018| Par RAAUCENTER| Dans Santé
La gale, elle peut toucher tout le monde

La gale est souvent associée, à tord, à une mauvaise hygiène ou à une maladie sexuellement transmissible. Il s‘agit d’une infection provoquée par un parasite et qui est susceptible de toucher tout le monde, quel que soit son milieu social et économique. Elle est en augmentation depuis plus de deux décennies.
 
L’ACARIEN SARCOPTE : LE COUPABLE
 
Le parasite incriminé est un acarien, plus précisément l’acarien sarcopte. Son hôte n’étant ni plus ni moins que l’être humain, il se propage de l’un à l’autre par des contacts de peau à peau, mais aussi par le linge. Il suffit de dormir, de toucher ou de porter un linge infecté et vous êtes susceptibles de développer une gale. L’incubation dure de quelques jours à plusieurs semaines.
Une fois sur la peau humaine, les sarcoptes se déplacent sous la peau en formant des sillons, pondent leurs œufs dans la couche superficielle de celle-ci, s’y accouplent, etc.
Le parasite incriminé dans la gale des animaux ne touche qu’exceptionnellement les humains et elle guérit alors souvent spontanément.
 
LES DEMANGEAISONS : LE PRINCIPAL SYMPTÔME
 
Les symptômes de la gale sont souvent très visibles : démangeaisons, lésions de la peau sous forme de bouton, présence de sillons, de vésicules. Mais dans certains cas, seules les démangeaisons prédominent.
Une fois installée, la gale nécessite la mise en place d’un traitement sérieux, notamment pour limiter les risques de contamination au sein des membres d’une famille vivant sous un même toit.
 
TRAITER L’ENVIRONNEMENT
 
Le traitement doit concerner la personne infectée, mais également tout l’entourage et l’environnement. Concernant ce dernier, la literie, les vêtements, les draps, les serviettes : tout doit être désinfecté à haute température (60°C minimum). Les linges et objets non lavables doivent être désinfectés avec des aérosols ou des poudres et/ou enfermés dans des sacs hermétiques plusieurs heures. A savoir : le parasite ne peut survivre que 24 h en dehors de tout contact humain.
 
ET LES PERSONNES
 
Le traitement des personnes consiste à appliquer des produits désinfectant sur tout le corps, sous forme de lotion ou d’aérosol. Le nombre d’application varie en fonction des produits et de l’âge de la personne concernée. 
Le recours aux antibiotiques peut aussi s’avérer nécessaire en cas de surinfection des plaies.