L'anxiété ou la peur de perdre le contrôle

Posté le 10/10/2017| Par RAAU CENTER| Dans Santé
L'anxiété ou la peur de perdre le contrôle

L’anxiété est un mécanisme biologique normal et naturel quand il se manifeste dans des situations nous mettant en danger. Elle peut par contre être regardée comme un trouble quand elle intervient de façon injustifiée. Il ressort alors souvent que c’est la peur de perdre le contrôle qui à la source de cette réaction. Les troubles anxieux peuvent être de plusieurs ordres : sentiment de peur, d'inquiétude, comportements d'évitement, trouble compulsif, crises de panique, obsession, phobie, etc.
A l’origine de perturbations très pesantes, il est inutile de la subir inutilement car des remèdes existent…
 
PHYSIQUE ET MENTAL
 
Les crises d’anxiété sont provoquées par les facteurs environnementaux difficiles subis par des personnalités vulnérables. Des conflits familiaux, des séparations précoces, une situation précaire, un événement traumatisant, des sévices subis durant l’enfance sont par exemple le lit idéal pour l’anxiété s’installe.
L’anxiété se manifeste mentalement, mais aussi physiquement, sous des formes très variées : palpitations cardiaques, pression sanguine élevée, tremblements, douleurs thoraciques, sensation d’étouffement, sueurs abondantes, nausées, étourdissements, bouffées de chaleur, frissons, etc. 
D’un point de vue métabolique, l’anxiété est générée par un déséquilibre chimique des molécules de communication ou des hormones de stress (cortisol) dans le cerveau.
 
RELAXATION ET HUILES ESSENTIELLES
 
Dans le cas de symptômes modérés, le recours à des méthodes « douces » pourra déjà apporter du mieux. L’objectif est de se relaxer et de prendre du recul. Le sport, le yoga, la méditation sont très bénéfiques, tout comme certaines huiles essentielles, à l’instar de l’aubépine et la lavande.
 
TRAITEMENT DE FOND
 
Dans certains cas, l’anxiété peut devenir un tel handicap pour les personnes qui en souffrent qu’elle nécessite une prise en charge thérapeutique et psychologique.
Les individus aux prises avec des troubles anxieux répondent très bien au traitement et peuvent continuer à suivre le cours normal de leur vie à la maison comme au travail.
Le combat contre l’anxiété se gagne en agissant sur trois aspects. La première action consiste à ne plus fuir, mais à affronter les situations qui provoquent l’anxiété. La seconde action vise à se convaincre que toutes les réactions physiques ressenties sont parfaitement normales. Enfin, un travail sur la perception de la perte de contrôle doit être effectué. Cette sensation doit être modulée afin de prendre conscience que là où on la croit existante, elle n’est que le fruit de l’imagination et qu’il n’y a pas de réel danger.
Parallèlement à cette approche psychologique, il existe une variété de médicaments pouvant être utilisées, dont des anxiolytiques, des antidépresseurs et des agents bêtabloquants.