Choisir sa contraception

Posté le 15/06/2016| Par Raau Center | Dans Santé
Choisir sa contraception

Avant de choisir sa contraception il est préférable de se poser les bonnes questions concernant vos envies, vos expériences, vos besoins, votre situation médicale et familiale…

Voici donc les différentes questions à se poser lorsque l’on choisis son mode de contraception. 
 

  • Mon âge ? En début de vie sexuelle, certains moyens de contraceptions sont à proscrire.
  • Fumeuse ?
  • Situation personnelle et affective ? Célibataire ou en couple ?
  • Quel est votre mode de vie ? Voyagez-vous beaucoup ?
  • Avez-vous des enfants ? Ou souhaitez-vous en avoir bientôt ?
  • Règles douloureuses ?
  • Acné ?
  • Antécédents médicaux ?

 
Une fois que vous avez répondu à la plupart ou toutes ces questions, vous pouvez prendre rendez-vous avec un spécialiste qui saura vous orienter vers le moyen de contraception le plus adapté pour vous.

 



Voici les 13 différents moyens :


1.Le DIU (Dispositif Intra Utérin) appelé aussi stériletDispositif contraceptif, en forme de « T » qui mesure 3.5 cm de long.
Il peut être en cuivre, ce qui rend les spermatozoïdes inactifs ou il peut être hormonal, ce qui empêche les spermatozoïdes de passer le col de l’utérus.


2.Les spermicides
Les spermicides sont des substances qui, comme leur nom l'indique, rendent inactifs ou détruisent les spermatozoïdes. On constate entre 18 et 29 % d'échecs de contraception avec cette méthode.
 
3.L’implant
Petit bâtonnet cylindrique, en plastique, de 4 cm de long et 2 mm de diamètre (la taille d'une allumette). L’implant contient les mêmes hormones que les pilules. Une fois mis en place, la diffusion de cette hormone se fait directement dans le sang et supprime donc l’ovulation.
 
4.Le préservatif féminin
Fonctionne de la même manière que le préservatif masculin : il empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin, et donc la fécondation.
 
5.La pilule
Les hormones apportées par la pilule empêchent l’ovulation.
 
6.Le patch
Il diffuse deux hormones (l'estradiol et le progestatif) dans le sang à travers la peau ce qui bloque l’ovulation.
 
7.Le préservatif masculin
Il empêche le passage des spermatozoïdes donc la fécondation.


8.L’anneau vaginal
Anneau flexible en plastique poreux qui contient une association d'hormones que l’on insère dans le vagin et qui réagit à la chaleur du corps.
 
9.La cape cervicale ou le diaphragme (en latex ou en silicone)
La cape cervicale (en silicone) se glisse dans le vagin pour empêcher le passage des spermatozoïdes vers l'intérieur de l'utérus.
 
10.Les progestatifs injectables
Un progestatif de synthèse (médroxyprogestérone) est injecté par piqûre intramusculaire tous les trois mois. Pendant 12 semaines, le produit assure une contraception constante.
 
11.Les méthodes naturelles
Toutes les méthodes qui visent à identifier la période de l'ovulation de manière à éviter d'avoir des rapports sexuels fécondants à ce moment-là.
 
12.La stérilisation à visée contraceptive
Concerne les femmes (ligature des trompes et hystéroscopie) et les hommes (vasectomie) qui souhaitent, de manière définitive, ne pas avoir d’enfant.
 
13.Le contraception d’urgence La contraception d’urgence hormonale sous forme de comprimé unique appelé aussi « pilule du lendemain » retarde l’ovulation.