Bursite : quand la mécanique tombe en panne

Posté le 27/09/2017| Par RAAU CENTER| Dans Santé
Bursite : quand la mécanique tombe en panne

La bursite est un problème qui peut toucher de nombreuses articulations et son traitement peut être des plus simples comme des plus contraignant. Faire son possible pour l’éviter est sans doute le plus efficace.
 
LES ARTICULATIONS : DES MÉCANISMES DE HAUTE PRÉCISION
 
Les articulations sont des mécanismes complexes qui font intervenir de nombreuses petites pièces de mécanique. Il existe entre autre de petites bourses séreuses qui sont utiles pour la mobilité des articulations. Ces cavités fermées contiennent du liquide synovial lubrifiant qui facilite le glissement des organes (muscles, tendons) auxquels elles sont annexées. Quand ces bourses s’enflamment, on parle de bursite. Cette pathologie peut concerner un grand nombre d’articulations : épaule, hanche, genoux, poignets, orteils…
 
LE PREMIER SIGNE : LA DOULEUR
 
Le principal symptôme de la bursite est la douleur. Une limitation des mouvements et une sensation de raideur peuvent aussi se manifester. La douleur est diffuse et continue. Visuellement, un gonflement et un œdème peuvent apparaître autour de l'articulation, au niveau du tendon.
 
À CHACUNE SON TRAITEMENT
 
Le traitement préconisé en cas de bursite est étroitement lié à l’origine de celle-ci, qui peut être variée. Cela peut aller de la prise d’anti-inflammatoires à des infiltrations en passant par des actes chirurgicaux pour éliminer les causes de frottement. Certaines bursites peuvent aussi être infectieuses. Un traitement antibiotique est alors nécessaire.
Un effort excessif avec une sollicitation importante de l’articulation peut provoquer une bursite. Les gens qui font des travaux à genoux risquent ainsi de contracter la bursite du genou. Ceux qui travaillent régulièrement les bras surélevés risquent de contracter la bursite des épaules. Une déformation de l’articulation due à de l’arthrite ou à de l’arthrose peut produire le même effet. 
 
PRÉVENIR LA BURSITE
 
La prévention de la bursite consiste essentiellement à éviter la friction et le stress mécanique susceptibles de traumatiser les points d'articulation. Le mot d’ordre est d’éviter tout ce qui sollicite de façon exagérée une articulation. Si vous travaillez à genoux, porter des genouillères ou utilisez des supports siège-genou est nécessaire pour ménager vos articulations. Il faut éviter de travailler avec les bras surélevés.
Les sportifs doivent eux se protéger les articulations les plus exposées aux chocs et reposer leurs articulations à la moindre douleur.