Le bâillement, un mystère

Posté le 05/09/2018| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Le bâillement, un mystère

De nombreuses théories existent autour du bâillement et de sa raison d’être et s’il est souvent considéré comme une conséquence de la fatigue ou de l'ennui, cela n’est pas toujours le cas. Un indice : physiologiquement, le rythme cardiaque augmente pendant le bâillement et cette augmentation est normalement davantage liée à une réaction de vigilance que de lenteur… 
 

UN CHANGEMENT D’ETAT

 
Le bâillement, en général, peut simplement être un moyen pour le corps de changer son état de conscience.
Lorsqu’il se produit avant de se coucher, le bâillement peut être considéré comme un signe que le corps se prépare à dormir. En cas d’ennui, le bâillement peut être le signe que le cerveau passe d'un niveau élevé de vigilance à un niveau inférieur.
Après un exercice physique ou du sport, le bâillement peut être un signe de passage d'une énergie élevée à une énergie basse dans le cerveau.
Les gens peuvent également bailler en changeant d’état physique, par exemple en passant d’une zone de haute pression à une zone de basse pression. Cette pression peut s'accumuler dans les tympans et amener la personne à bâiller pour la libérer.
 

UNE FONCTION RESPIRATOIRE

 
Le bâillement peut avoir également une fonction respiratoire, ils interviennent en effet plus fréquemment lorsque le sang a besoin d’oxygène. En provoquant un grand apport d’air et un rythme cardiaque plus rapide, le bâillement « pompe » plus d’oxygène à travers le corps tout en lui fournissant de l’oxygène frais. Il aide ainsi le corps à éliminer les toxines du sang.
 

UN REFROIDISSEMENT DU CERVEAU

 
Le bâillement peut refroidir le cerveau. Un bâillement provoque l'étirement de la mâchoire, augmentant le flux sanguin dans le visage et le cou. L'inspiration importante et le rythme cardiaque rapide provoqués par le bâillement font que le sang et le liquide céphalorachidien traversent le corps plus rapidement. Tout ce processus peut être un moyen de refroidir un cerveau devenu trop chaud.
 

UN OUTIL DE COMMUNICATION ANCESTRALE

 
Certains chercheurs croient que la raison pour laquelle les humains bâillent est liée à l'évolution. Avant que les humains ne communiquent vocalement, il est possible qu’ils utilisaient les bâillements pour transmettre des messages : signe d'ennui ou de somnolence, signal d’une vigilance accrue à autrui, moyen de montrer les dents aux agresseurs...