Comment lutter contre les allergies ?

Posté le 06/10/2014| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Comment lutter contre les allergies ?

Ces éléments allergènes provoquent rhino-conjonctivite et maladie respiratoire allergique. Les patients souffrant d'asthme sont de plus en plus nombreux. Le pourcentage de la population atteinte varie entre 20 et 25% selon les pays. En Polynésie il dépasse les 30 % ! En cause l’acarien Blomia qui s’affirme comme l’allergène tropical le plus sensibilisant, suivi de près par la blatte (cafard).


Qu’est ce qu’une allergie ?

C’est est un dysfonctionnement du système immunitaire qui entraîne une réaction à des substances normalement sans danger, appelées allergènes. Lorsque vous êtes exposé à une substance allergène, votre corps l'identifie comme un envahisseur externe. Il libère alors des substances inflammatoires, comme l’histamine. On parle alors de rupture de tolérance.


Symptômes et traitements

La rhinite allergique : démangeaisons, éternuements, écoulement nasal, puis obstruction pendant quelques heures. Les causes de la rhinite allergique sont aériennes mais les enfants présentant des allergies alimentaires montrent que la rhinite chronique peut tout à fait être d'origine alimentaire.

L’asthme : picotements dans la gorge, nez qui coule, éternuements, toux sèche. La toux peut être la seule manifestation de l'asthme, surtout chez l'enfant. Cette toux est souvent chronique, répétitive et se produit surtout la nuit. Elle est généralement calmée par l'inhalation d'un bronchodilatateur.

L’urticaire : Les causes allergiques des urticaires sont essentiellement alimentaires mais les allergènes aériens (pollens, acariens, moisissures...) ne sont pas à négliger. Le traitement de l'urticaire se fait grâce à un antihistaminique.
 
 

L’acarien Blomia

Il est scientifiquement mis en cause dans la survenue de symptômes allergiques croissants dans le monde. Cet acarien qui fuit les régions froides et sèches, aime particulièrement le climat humide de la Polynésie. 46,8% de la population allergique au fenua y est sensible. Le Blomia peut-être la cause de rhinite et d’asthme, parfois sévère. On le trouve à l’intérieur des habitations. Il se niche dans la poussière des maisons, la literie, les fauteuils et canapés mais aussi les tapis, rideaux, et les peluches de bébé...
Ils se nourrissent de squames humaines, c'est-à-dire de débris de peau, de morceaux de cheveux, de poils et d'ongles. Un gramme de poussière peut à ce titre contenir de l'ordre de 2000 à 10 000 acariens. La présence d'acariens ne signifie pas forcément un mauvais entretien de l'habitation. Un matelas peut contenir 2 millions d'acariens.
 

Conseils +                         

Pour prévenir les allergies, pensez à

  • Utiliser une housse anti-acariens de qualité médicale pour votre literie.
  • Vaporiser un produit anti-acariens régulièrement dans les dressings, sur les rideaux, dans les  paniers des animaux domestiques.