Et si c'était faux...

Posté le 18/04/2018| Par RAAUCENTER| Dans Santé
Et si c'était faux...

IL EST DANGEREUX DE SE BAIGNER APRES MANGER

Lors d'une baignade qui suit un repas, l'organisme doit faire face à trois dépenses d'énergie simultanées : la digestion, le maintien de la température corporelle et l'exercice physique. C'est pourquoi les coups de pompe attendent les baigneurs au tournant. Or, dans l'eau, le moindre malaise peut vite tourner au drame : on peut se noyer, même à faible profondeur. Ce n’est donc pas directement la baignade qui est dangereuse, mais la vulnérabilité de l’organisme après un repas.
 
L’URINE DESINFECTE
Les urines sont stériles et légèrement acides, mais elles ne sont pas actives sur les microbes, qui parfois, d’ailleurs se font un plaisir d’y faire leur nid (infections urinaires). L’urine sur une plaie ne fera pas de mal, mais ne fera pas de bien pour autant.
 
LE HOQUET FAIT GRANDIR
Le hoquet est dû à des contractions imprévues du diaphragme, c'est un réflexe sans fonction protectrice ou utile connue. Allez savoir d'où vient cette idée fausse…
 
NOTRE CŒUR S’ACCELERE DANS LES SITUATIONS DE PEUR
Ce sont en réalité les signes physiques (accélération du cœur, sueurs, sursaut, etc.) qui amènent la sensation de peur et non l’inverse. Une partie du cerveau analyse le comportement physique, transmet cette information et dit au cortex ; « Mon Dieu ! J’ai peur ! ». Etonnant, non ?
 
IL NE FAUT PAS REVEILLER UN SOMNEMBULE
Réveiller un somnambule ne peut pas lui faire de mal et cela peut éviter des bobos… Mais attention, le dormeur peut être agressif au réveil, surtout si celui-ci est brusque. Le plus simple est donc de le raccompagner tranquillement jusqu’à son lit.
 
SEULES QUELQUES DENGUES SONT DANGEREUSES
Faux. Il existe quatre virus de la dengue, voilà pourquoi nous parlons de dengue du type 1, 2, 3 ou 4. Mais elles peuvent toutes causer les mêmes symptômes et être aussi dangereuses, voir fatale. Autrement dit, il n'existe pas de "dengue hémorragique" comme nous en entendons souvent parler. Elles sont toutes potentiellement hémorragiques.
 
LES MEDICAMENTS GENERIQUES SONT MOINS EFFICACES
Un générique est aussi efficace qu'un autre. Seule l'emballage ou la présentation changent. La molécule utilisée est la même sauf que…il est moins cher et fait donc faire des économies à la CPS.