Sucre : attention drogue

Posté le 31/07/2018| Par RAAUCENTER| Dans Nutrition
Sucre : attention drogue

Depuis toujours, notre organisme puise des glucides dans presque tout ce que nous mangeons : fruits, légumes, laitages, céréales. Ces aliments sont aussi source de vitamines, de minéraux, etc. Mais il y a sucre, et sucre…
 
UNE NECESSITE
 
Bien entendu, les sucres sont indispensables à notre organisme car ils sont une source d'énergie pour celui-ci. Il existe plusieurs formes de sucres. Les sucres lents sont ceux issus de la consommation de féculents tels que le riz, de céréales, de pates. Les sucres rapides sont puisés dans les fruits et dans tout ce qui est cuisiné avec du sucre raffiné.
 
LE SUCRE RAFFINE : LA SOURCE DU PROBLEME
 
Le sucre raffiné n'a été introduit que récemment dans notre alimentation. Il ne contient rien d'autre que des calories. Nous le consommons pourtant maintenant à la maison en morceau ou en poudre et il est aussi ajouter dans la majorité des produits industrialisés (gâteaux, glaces, jus, etc.). Le problème, c'est que cet aliment n'a aucun intérêt nutritionnel et qu'il est, de plus, dangereux pour notre organisme.
 
RECONNU COMME DANGEREUX
 
Le sucre a été montré du doigt comme cause d’obésité dès 1925. En 1940, il a même été dit que ce produit était susceptible de provoquer de véritables dépendances, tout à fait comparables à une drogue. Plus on en consomme, plus on a envie d’en consommer. Depuis 1960, on sait aussi qu’il diminue la résistance de l’organisme aux infections en affaiblissant le système immunitaire. Il est aussi responsable d’un vieillissement accéléré de la peau, d’aigreurs d’estomac, de maladies cardiovasculaires et il favorise certains cancers. Pour clore ce magnifique catalogue, n’oublions pas qu’il est une importante source de caries dentaires
 
NOTRE SURCONSOMMATION EN CHIFFRE
 
Dans nos sociétés modernes, nous consommons pourtant jusqu’à vingt fois plus de sucre que nécessaire. En 1850, la consommation par personne et par an était estimée dans les pays développés à 1 kilo, elle est de nos jours de 35 kg en moyenne.
Les chiffres parlent d’eux mêmes… Le surconsommation de sucre est sans aucun doute un grand responsable de la multiplication des problèmes de santé dans les pays développés.