Les Omégas 3, un atout santé

Posté le 27/07/2016| Par Raau Center | Dans Nutrition
Les Omégas 3, un atout santé

Régulation de la tension artérielle, élasticité des vaisseaux, réactions immunitaires, coagulation, protection des artères et du cœur, effets anti-inflammatoires et antiallergiques, développement du cerveau et de la rétine, fertilité etc. : la liste de bienfaits des omégas 3 est bien longue car il s’agit tout simplement de composés nécessaires à une grande majorité des réactions chimiques qui ont lieu dans notre organisme.

 
UNE DEPRIME D’OMEGAS 3
Les omégas 3 auraient aussi un effet bénéfique sur l’humeur. Les personnes déprimées auraient en effet un taux d’oméga 3 inférieur à celui de personnes sans symptômes de dépression. Ce sont les propriétés anti-inflammatoires des omégas 3 qui seraient à l’origine de cet effet positif, en facilitant les modulations hormonales par le cerveau et la transmission des informations entre les neurones.

 
LES SOURCES D’OMEGAS 3



Notre corps étant incapable de fabriquer des omégas 3, il est tout simplement indispensable d’en consommer via notre alimentation.
Il existe des omégas 3 d'origine végétale et d’autres d'origine marine. Les premiers sont présents essentiellement dans les huiles de colza, de lin, de noix, de soja et dans les margarines qui contiennent ces huiles végétales. Les légumes verts à feuilles sont aussi une source d’omégas 3. Les omégas 3 d'origine marine sont présents dans les poissons, en particulier dans les poissons gras tels que le thon, le maquereau, le hareng, le saumon et les sardines. A noter que les omégas 3 se divisent en trois types, dont les deux derniers ne se retrouvent à l'état naturel que dans le poisson.
Avoir un bon apport d’omégas 3 nécessite donc de privilégier les matières grasses d'origine végétale, en tartines ou dans la préparation des plats (cuisson, assaisonnement, pâtisserie...), et de consommer du poisson régulièrement, deux fois par semaine.
 

INFO !
 La chaleur détruit une grande partie des omégas 3. Il est donc préférable de consommer crus les aliments qui en contiennent ou de les faire cuire à très basse température.