Faites la fête, sans perdre la tête...

Posté le 13/12/2017| Par RAAU CENTER| Dans Nutrition
Faites la fête, sans perdre la tête...

Noël, jour de l'an, les repas de familles synonyme d’excès pointent leur nez avec la période de fin d‘année… Il est encore temps de faire les choses avec raison pour passer les fêtes en limitant le lot de stress qui peut les accompagner. Soucis budgétaires, corvées supplémentaires de ménage, décoration, préparation, excès, fatigue, maux divers… De quoi faire perdre sa santé à chacun. Faisons un petit point du b.a.-ba à appliquer pour garder le sourire…
 
1. UN APERITIF RAISONNABLE
 
Pour commencer, gardez à l'esprit que vous pouvez changer les habitudes et vous faire plaisir sans pour autant tomber dans l’excès.
Pour l'apéritif, bannissez les chips, cacahuètes, saucissons, beignets. Ils incitent à boire plus que nécessaire et explosent le calorimètre. Des gâteaux secs salés garnis de fromages frais, de tarama, de saumon fumé, de tapenade, d'anchoïade, voire d'un peu de foie gras, ou d'œufs de lump, sont moins caloriques.
Les petits amuse-bouches à base de légumes, de fruits et de fromages ou de jambon ont l'avantage d'être équilibrés.
Pour le verre de bienvenue, mieux vaut opter pour une coupe de champagne ou un autre mousseux sec, plutôt que pour les cocktails associant l'alcool et le sucre. Ils montent rapidement à la tête et sont très riches en calories.
 
2. UNE ENTREE LEGERE ET DES METS DE LA MER
 
Pour débuter le repas, favorisez les mousses, les terrines, les carpaccios, les salades à base de poissons fumés, de coquillages et crustacés. Ces derniers sont très pauvres en graisses. Ne prévoyez pas trop de pain pour accompagner le tout.
Ensuite, les plats à base de poisson et de fruits de mer sont toujours moins caloriques et plus digestes, s'ils ne sont pas noyés dans une sauce, que ceux à base de viande.
Accompagnés les d'une portion de légumes et d'un féculent non frit (pommes de terre en chemise, tagliatelles).
 
3.AVANT ET APRES : UNE PETITE DIETE
 
Notre organisme est capable d'absorber du foie gras, de la dinde, des huîtres, des chocolats, du vin, du champagne… Mais nul doute que les abus se payent. Kilos, cholestérol, fatigue, maux de ventre, ballonnements… sont au rendez-vous des excès successifs. Pour les éviter, une solution : avoir des actions correctives. Pour vous permettre de mieux supporter des plats trop riches ou trop gras, faites régulièrement des monos diètes. Un ou deux soirs par semaine, pour alléger votre système digestif, ne consommer qu’un seul type d’aliment sur un repas, cela peut être de la soupe, un bouillon de légumes claires (les légumes seront alors consommés le repas suivant), du riz, ou bien encore que de la compote de pomme sans sucre ajouté.