Nutricosmétique : la beauté vient de l’intérieur !

Posté le 21/03/2018| Par RAAUCENTER| Dans Beauté
Nutricosmétique : la beauté vient de l’intérieur !

Le principe de la nutricosmétique


La nutricosmétique est un terme issu de l’industrie cosmétique qui désigne tout complément alimentaire qui agit sur la santé des cheveux, de la peau, des ongles, des cils, etc. Ce terme peut également faire référence aux suppléments destinés à la perte de poids, à la diminution de la cellulite, au gain de masse musculaire, à la détoxification de l’organisme, etc.

Différents micronutriments, consommés par voie orale, ont un effet sur les fonctions et la structure de la peau. En intervenant au niveau des fonctions métaboliques des cellules de la peau, la structure de ces cellules et par voie de conséquence l’apparence de la peau, est modifiée. Un discours marketing reposant sur ce constat attribuant des bénéfices santé tels que le « maintien de la santé de la peau » ou « une peau d’apparence plus jeune » est proposé par les entreprises qui développent et commercialisent ce type de produit. L’hypothèse que les produits cosmétiques ne peuvent avoir d’effet sur les couches profondes de la peau a encouragé les recherches sur les nutricosmétiques. Ces produits sont composés principalement de nutriments essentiels que l’on trouve par ailleurs dans les aliments. Nous pouvons donc considérer que les nutricosmétiques sont une catégorie de compléments alimentaires*.
 

Les types d’ingrédients entrant généralement dans la composition des nutricosmétiques


La fonction anti-oxydante est souvent présente dans les actifs des nutricosmétiques. Ces actifs empêchent les phénomènes d’oxydation, facteurs de destruction des cellules organiques. Ce phénomène est provoqué par les radicaux libres causés par les rayons UV, la pollution et autres facteurs environnementaux. Parmi les nutriments essentiels employés dans les nutricosmétiques se trouvent principalement les nutriments suivants: Les vitamines A, E C, les sels minéraux tels que le Zinc et le Sélénium, les acides gras essentiels, le collagène et l’acide hyaluronique.

*Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de nutriments, c’est-à-dire de vitamines et de sels minéraux, de substances à but nutritionnel ou physiologique, ou de plantes et de préparations de plantes qui ont pour but de palier aux carences du régime alimentaire régulier d’une personne. Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments mais des adjuvants nutritionnels. Ces produits ne prétendent pas diagnostiquer, ni traiter, soigner ou prévenir aucune maladie.
 

Comment palier intelligemment les carences dues à la vie actuelle ?


La science a pendant longtemps étudié les causes à l’origine des rides, des douleurs et de la dégénération due au vieillissement. De ces recherches sont ressorties différentes théories dont deux se sont détachées et prédominent aujourd’hui: La première théorie est basée sur la vie des cellules. Celles-ci sont programmées selon un rythme biologique leur permettant de se renouveler un certain nombre de fois. Une fois atteint le quota, elles deviennent non-fonctionnelles. Cette théorie a été exposée par le chercheur Leonard Hayflick, MD.

La seconde théorie introduite dans les années 50 par le professeur Denham Harman, MD, PhD est basée sur les radicaux libres. Les cellules sont attaquées et abîmées par des molécules caustiques appelées radicaux libres provocant du stress oxydatif. Aujourd’hui nous allons parler de ces molécules très réactives et instables.
 

La théorie des radicaux libres et du stress oxydatif


Cette théorie très populaire concernant le vieillissement est basée sur la représentation du corps humain comme un vaste champ de bataille où les cellules sont attaquées constamment. Les attaquants identifiés sous le nom de radicaux libres endommagent les cellules et tissus accélérant leur vieillissement. Dans ce contexte, le processus de vieillissement est appelé oxydation.

La majorité des radicaux libres présents dans notre corps se créent lors de processus métaboliques. Beaucoup s’y rajoutent par le biais des aliments que nous ingérons et de la pollution qui nous entoure. Une production supplémentaire d’énergie, par exemple suite à un effort physique, entraîne une augmentation de la fabrication de radicaux libres. Pour cette raison, les formules anti-oxydantes sont indispensables pour la qualité de vie des sportifs.

La plupart de ces radicaux libres contiennent des molécules d’oxygène. Comme chaque cellule produit de l’énergie dans des petites structures appelées mitochondries, des radicaux libres en résultent. Ces agents oxydants peuvent endommager l’ADN, les protéines et les lipides (graisses). Or, la peroxydation des lipides entraîne la formation de substances toxiques qui peuvent provoquer des cancers, stopper l’activité enzymatique et produire des mutations génétiques accélérant le processus de vieillissement.
 

Que pouvons-nous faire ?


La théorie du vieillissement due aux radicaux libres suggère qu’une supplémentation en antioxydants (composants connus pour prévenir les dommages des radicaux libres) par le biais de notre alimentation ou de compléments alimentaires peut ralentir le processus de vieillissement.

Parmi les antioxydants alimentaires communs, on trouve : les vitamines E et C, les carotènes, les acides aminés soufrés, le pycnogénol et les flavonoïdes. Certaines enzymes comme la glutathion péroxydase ont également fait preuve d’efficacité.