L'acide hyaluronique, une alternative au bistouri

Posté le 24/08/2016| Par RAAUCENTER| Dans Beauté
L'acide hyaluronique, une alternative au bistouri

Le lifting est loin d’être la seule solution pour faire disparaître les signes de l’âge. Avec le Botox, le collagène et également l’acide hyaluronique, place à la chirurgie sans bistouri !
 
UNE PRESENCE NATURELLE DANS LA PEAU
 
Les différentes couches de la peau sont soutenues par des fibres de collagène et d’élastine. Ces fibres forment un réseau de tissu conjonctif au sein duquel se trouvent des espaces comblés par de l'eau, des complexes protéinés et de l'acide hyaluronique.
Présent naturellement dans la peau, ce composé lui est essentiel puisqu’il contribue à son hydratation en jouant le rôle d’aimant vis à vis de l’eau. L’acide hyaluronique est présent en très grande quantité dans les peaux jeunes. Avec le temps, les radicaux libres auxquels nous sommes exposés (soleil et pollution) le détruisent. Ainsi, à 50 ans, les humains possèderaient la moitié de la quantité d’acide hyaluronique qu’ils avaient étant enfants.

 
RIDES LEGERES OU SILLONS PLUS PROFONDS

Dans le secteur esthétique, l’acide hyaluronique est injecté sous forme de gel dans la peau, à l’aide une seringue. Objectif : regonfler les tissus et redonner à la peau son aspect lisse et tendu. Le recours à une légère anesthésie locale permet de limiter la douleur si nécessaire.
Cette technique permet d’atténuer facilement les rides, elle ne laisse pas de cicatrices et les premiers résultats sont visibles instantanément. Ainsi injecté, l’acide attire l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique du derme pour lui redonner son volume initial. Il permet le lissage des rides fines ou des sillons plus profonds, voire le remodelage des volumes du visage.  

​ DES EFFETS SECONDAIRES TRES NEGLIGEABLES  

Avec des réactions allergiques quasi inexistantes, les effets secondaires liés à l’utilisation de ce composé sont négligeables. Quelques rougeurs, de petits œdèmes et gonflements, des points d’injection un peu douloureux, de légères démangeaisons peuvent se produire durant quelques heures, voire quelques jours tout au plus, sans grandes conséquences.
 
 
UNE OPERATION A REPETER
 
Les résultats différent d’une personne à une autre car ils sont fonction de l’âge, de la zone traitée et du degré d’exposition au soleil de la personne concernée. L’opération sera quoi qu’il en soit à répéter régulièrement, tous les six à dix mois, car la substance est résorbable.
Dermatologue ou spécialiste des interventions esthétiques, veillez à choisir un praticien expérimenté pour réaliser votre déridage. Seul un "pro" saura sélectionner les produits appropriés aux particularités de vos rides. N’hésitez pas à le questionner également sur les origines des produits (animales, synthétiques).